Guide pratique du pneu en hiver - Bien choisir ses chaînes à neige

Bien choisir ses chaînes à neige

Vos pneus en hiver

Chaînes à échelle, à croisillons, à montage rapide : rezulteo vous donne les clés pour choisir le type de chaînes adapté à vos besoins.

Chaînes à neige Les chaînes à neige offrent différents systèmes de fixation - Crédits photo © : All Rights Reserved

 En zone de montagne ou avec une neige compactée ou verglacée, les pneus hiver ne suffisent pas toujours. Il faut alors sortir les chaînes à neige. Voici les différents modèles que vous trouverez sur le marché.

Les chaînes à échelle

(de 40 à 185 CHF)  

Chaînes à échelleCrédits photo © : www.mtk-auto.fr

Comme leur nom l’indique, ces chaînes sont composées de brins parallèles disposés sur la bande de roulement du pneu. Si leur motricité est correcte, le freinage et la maniabilité sont desservis par l’absence de brins longitudinaux.

L’avis de rezulteo. Les chaînes à échelle conviennent pour des chaussées faciles. Elles trouvent leurs limites en cas de forte épaisseur de neige.

 

 

Les chaînes à croisillons

(de 40 à 185 CHF)

Chaînes à croisillonsCrédits photo © : www.mtk-auto.fr

Constituées de plusieurs brins à maillons qui s’entrecroisent sur la bande de roulement, ces chaînes offrent une bonne adhérence. Elles se révèlent efficaces tant en motricité qu’au freinage. Et n’affectent pas trop le confort de conduite car les vibrations sont minimisées.

L’avis de rezulteo. Optez pour les chaînes à croisillons renforcées avec des maillons en acier. Elles offrent une meilleure résistance et un meilleur grip pour un écart de prix raisonnable.

 

 

Les chaînes à montage rapide

(de 185 à 500 CHF)

Chaînes Trak pour pneusCrédits photo © : www.mtk-auto.fr

Le montage de ce type de chaîne est facilité par la présence d’un adaptateur que l’on fixe sur la jante. Celui-ci positionne correctement la chaîne lorsque le véhicule se met à rouler.

L’avis de rezulteo. Pratiques, les chaînes à montage rapide sont néanmoins chères, encombrantes et pas aussi performantes que des chaînes classiques.

 

 

Et les fixations ?

Pour ces trois modèles, les fabricants ont développé deux systèmes de fixation. L’un à arceau, l’autre à câble. Présentation de ces deux mécanismes.

> Les fixations à arceau

Elles sont composées d’un arceau en acier que l’on place derrière le pneu. Les maillons passent au-dessus de la roue et sont maintenus en tension par une chaîne disposée à l’extérieur de la roue.

L’avis de rezulteo. Pourvues d’un tel mécanisme, les chaînes ne sont pas très faciles à monter. Il est donc indispensable de s’exercer au préalable.

> Les fixations à câble 

Elles laissent les roues dégagées et procurent un espace de montage assez grand. Les chaînes à câble se placent rapidement (cinq minutes en moyenne)… à condition d’avoir répété l’opération avant la saison hivernale.

L’avis de rezulteo. Ce sont les modèles les plus répandus et les moins chers du marché. Elles se montent assez facilement à condition d’être familiarisé avec le système.

 Lire aussi

>> Que valent les chaussettes à neige ?