Nouveaux pneus : l'actualité produit des manufacturiers - Continental CrossContact ATR : vive la mixité !
Center

Continental CrossContact ATR : vive la mixité !

Nouveaux pneus Publié le 25.11.16 par Alexandre Lenoir

Continental a repensé le pneu SUV mixte pour conduire sur route et hors-route. Le CrossContact ATR présente une sculpture de gomme capable de rouler correctement aussi bien sur les sols rocailleux que sur les bitumes citadins.

Continental-CrossContact-ATR Un nouveau pneu mixte pour les conducteurs de SUV citadins et aventuriers - Crédits photo © : Continental 2016

Pneu des villes, pneu des champs

Le nouveau pneu SUV du manufacturier allemand invite aux sorties de route. Sur les 25 % que représentait la part des SUV sur les voitures neuves en 2015 (un segment en hausse de près de 18 % en un an !), il devait bien s’en trouver qui ne se contentait pas de monter les trottoirs des villes pour se garer. Continental lance le CrossContact ATR, un pneu mixte qui, s’il privilégie les performances routières, n’en ignore pas pour autant les sorties sur des terrains plus chaotiques.

Plus silencieux pour un confort de conduite

Proposé dans six diamètres de 15 à 20 pouces et de multiples largeurs, le Continental CrossContact mise avant tout sur le confort et la performance. Son profil avant tout routier, il améliore sa performance acoustique (trois ondes à l’étiquetage européen) de l’extérieur et dans l’habitacle. Ses nouveaux blocs anti-bruit placés au niveau de l’épaulement agissent comme un mur anti-bruit, empêchant la libération du bruit causé par le passage des sculptures sur l’asphalte.

Un pneu 30% off-road

S’il est prévu à 70 % pour la route, il permet aussi un usage à 30 % off-road. Le CrossContact ATR exprime ses qualités routières grâce à des rainures et des nervures qui agrippent le sol. Effectivement, un grand nombre de lamelles favorisant le grip lors de l’accélération sont privilégiées par le fabricant. Ses performances off-road sont, quant à elles, mises en valeur notamment par un mélange de gommes expulsant rapidement les cailloux qui viendraient se loger dans les sculptures de la bande de roulement. Cette même chimie lui donne également une meilleure résistance aux chocs et agressions typiques d’un roulage sur piste.